Confidences – « Parce que c’était lui, parce que c’était moi »

L’ouvrage créé pour cette exposition au casino luxembourg – forum d’art contemporain est aussi une confidence. Il s’ouvre comme une lettre, et aborde les différents artistes en commençant par découvrir un fragment de leur œuvre par l’ouverture d’une petite fenêtre…

Click pour agrandir et visionner toutes les photos

Il s’agit d’œuvres qui, autour du thème de la confidence et à travers l’image, évoquent les rapports d’intimité, de séduction et de complicité entre l’artiste et son œuvre, d’une part, et l’œuvre et le spectateur, de l’autre.

« Si on me presse de dire pourquoi je l’aimais, je sens que cela ne peut s’exprimer qu’en répondant : Parce que c’était lui ; parce que c’était moi»    Michel de Montaigne, « De l’amitié », Essais 1, Éditions Gallimard, Paris, 1965, p.269

Pipilotti Rist

Les artistes : Charlotte Aberg, Didier Bay, Elina Brotherus, Nathalie Caron/Charles Guilbert, Donigan Cumming, Wim Delvoye, Doris Dresser, Jean Dubois, Mona Hatoum, Annette Hollywood, Sylvie Laliberté, Laura Letinsky, Hajnal Németh, Pipilotti Rist, Gillian Wearing.

Charlotte Aberg

Textes de Didier Bay, Ágnes Berecz, Elina Brotherus, Donigan Cumming, Wim Delvoye, Jean Dubois, Marie Josée Jean, Soraya Hamidi, Sylvie Laliberté, Enrico Lunghi, Desa Philippi, Sam Samore.

[exposition Confidences – « Parce que c’était lui, parce que c’était moi», 12.05. – 15.07.2001]

Didier Bay

Le livre : 156 p. ; ill. coul. ; 19,5 x 13 cm; biogr. (sél.), bibliogr. (sél.) / Coédition Casino Luxembourg et VOX, centre de diffusion de la photographie (Montréal), mai 2001 / Graphisme : Gisèle Simon et Béatrice Pirotte
ISBN 2-919893-33-5

Jean Dubois

Pipilotti Rist

Elina Brotherus